Comment protéger sa protection solaire contre le gel ?

Au crépuscule de l’automne et à l’aube de l’hiver, à une époque où le froid commence déjà à souffler ses premières bises, où la neige commence à tomber, il est enfin temps de se préoccuper du rangement de votre mobilier de jardin afin d’éviter de causer d’éventuels dommages provoqués par le gel. Salon de jardin, tables et chaises vont devoir quitter la terrasse pendant toute la période hivernale. L’heure est également venue pour penser à bien protéger vos systèmes de protection solaire. La plupart des modèles, bien que résistants au froid, peuvent être abîmés en cas de températures anormalement basses. Quelques précautions s’imposent alors pour affronter sereinement l’hiver.

Fermer votre protection solaire la nuit

Afin de garantir la durée de vie de votre protection solaire ou pergola, il est conseillé de la fermer durant la nuit. Le système de protection solaire est plus sécurisé dans le coffre protecteur lorsque les conditions extérieures sont difficiles.

Utiliser les options adéquates

Certains modèles de protection solaire sont équipés de fonction de protection supplémentaire contre le vent, la pluie, le soleil et le gel. Le réglage au gel offre une protection supplémentaire au moment où le gel débute. Cette fonction permet aux lames de s’ouvrir automatiquement dès qu’il commence à geler, en vue de protéger les pièces d’isolation.

Combiner votre système à la domotique

Grâce à la domotique, vous pouvez coupler votre système de protection solaire avec un système de contrôle complet de vos volets via une application mobile. Cette solution est idéale pour mieux se protéger du froid. Vous gagnez en confort si bien que, même pendant votre absence, vous pouvez facilement commander vos systèmes à distance, depuis votre smartphone ou une tablette.

Choisir un modèle de qualité

Pour profiter de votre système de protection solaire toute l’année, et ce, quel que soit le temps qu’il fait, il convient de choisir un modèle de qualité. Les pergolas et les stores contemporains sont généralement traitées avec une couche de protection auto nettoyante (quality coat). Cependant, un entretien régulier s’impose pour garder l’esthétique de votre protection solaire et garantir son bon fonctionnement à long terme.

Nettoyer régulièrement la toiture de votre protection solaire

Le toit est la partie la plus délicate d’un système de protection solaire. Cette partie est quotidiennement exposée à la saleté et aux intempéries. Si votre pergola se trouve sous des plantes ou des arbres, le toit de votre protection solaire risque d’autant plus d’accumuler rapidement de la saleté. Même si ces saletés ne nuisent pas directement au matériel, il est recommandé de les enlever. Pour enlever les branches et feuilles qui se déposent sur les lames, il suffit de les incliner complètement. Si votre toit est recouvert, partiellement ou entièrement, de substances acides telles que les excréments d’oiseaux, la sève des arbres ou d’autres débris volatiles, sachez que ceux-ci risquent d’obscurcir peu à peu le bâti. Il convient donc de traiter votre toit afin de garder le revêtement de votre système de protection solaire en bon état et de prolonger sa durée de vie.